Murs de soutènement de Troinex (A41)

Dans le cadre de la construction de l’A41, Soletanche Bachy s’est vu confier des ouvrages de soutènement d’une hauteur supérieur à 10 m, en contre-bas du quartier de Troinex à Cruseilles. Les ouvrages sont situés sur un linéaire de 500 m environ, à une altitude de 670 NGF. Les contraintes géotechniques et géométriques propres au site ont conduit à la réalisation de deux chaussées décalées flanquées de murs à parement vertical et sub-vertical pour permettre un franchissement autoroutier.

Mur amont

Le mur amont, dit M2, est réalisé en déblai et constitué d’une à quatre longrines en béton armé ancrées dans le sol par des tirants précontraints. La réalisation se fait en descendant par passes successives. Les excavations sont stabilisées en phases provisoires par la pose d’une nappe drainante et la mise en place de clous courts (3 à 12 m) scellés au terrain et accrochés à un parement en béton projeté de 10 cm renforcé par un treillis soudé. Les tirants d’ancrage des longrines sont espacés de 2,50 à 3 m verticalement et de 2 à 5 m horizontalement. Des drains subhorizontaux de 20 m de longueur, à la maille moyenne 2,50 x 2,50 m sont mis en place au fur et à mesure de l’avancement des travaux.

Mur aval

Le mur M3 réalisé à l’aval est constitué d’une poutre ancrée par tirants précontraints à la base et surmontée d’un remblai en terre armée. La réalisation du mur en sol renforcé nécessite le talutage du terrain à l’arrière. Le blindage de ce talus a été réalisé en béton projeté cloué sur la moitié Sud de l’ouvrage, et par purge de la tranche argileuse sur la moitié Nord. Des drains subhorizontaux ont été mis en place pour faire baisser les pressions interstitielles dans le massif à l’arrière des murs. Le drainage sous l’assise du mur en sol renforcé est assuré par deux lignes de drains subhorizontaux en partie Sud de l’ouvrage et une ligne de puits de décharge dans la molasse en partie Nord du projet. Une longrine en béton armé, ancrée par des tirants précontraints de 30 à 50 m de longueur est nécessaire pour assurer la stabilité globale.
En complément de l’ouvrage de soutènement, un important dispositif de drainage a été mis en œuvre au fur et à mesure de la réalisation des murs.

TRAVAUX REALISES :